EL VIH-SIDA, UNA ENFERMEDAD TROPICAL SE CONVIERTE EN UNA PANDEMIA MUNDIAL

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Gilles Bibeau

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Sección
Antropología y epidemias
Cómo citar
Bibeau, G. (2020). EL VIH-SIDA, UNA ENFERMEDAD TROPICAL SE CONVIERTE EN UNA PANDEMIA MUNDIAL. Antropología Americana, 5(10), 47-93. https://doi.org/10.35424/anam102020%f
estadisticas

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Resumen

Peu de temps après m’être installé en octobre 1972 à Abumombazi  – petite ville d’environ 4 000 habitants du nord-est de la région de l’Équateurzaïrois –, j’ai pris contact avec la docteure Margrethe Rask qui venait tout juste d’entrer en fonction comme médecin-directeur de l’Hôpital du Peuple. Une visite faite quelques jours plus tôt chez les sœurs franciscaines de la mission m’avait permis d’apprendre que ces religieuses avaient travaillé, à partir de 1924, comme infirmières et sages-femmes dans le dispensaire et que les archives – fiches des malades et rapports sanitaires annuels – du dispensaire étaient conservées à leur couvent. Au cours de cette visite, j’avais fait part à la Sr Antony – responsable de l’ancien dispensaire de 1962 à 1972 –de mon projet de mener une recherche, dans le cadre d’un doctorat en anthropologie médicale, sur les problèmes de santé des Angbandi vivant dans la région. La Sr Antony m’a alors suggéré de rencontrer la nouvelle médecin-directeur de l’hôpital – ce fut là une rencontre cruciale qui a été au point de départ de relations suivies avec la DreRask et avec l’ensemble du personnel soignant.